Richard Martineau est encore blâmé pour «propos discriminatoires et expression de préjugés envers les musulmans»

juin 11th, 2014 No Comments

Le Conseil de presse blâme deux chroniqueurs du journal de Montréal

1. Richard Martineau, islamophobe notoire, est encore* blâmé pour «propos discriminatoires et expression de préjugés envers les musulmans»

Photo : Le Conseil de presse blâme deux chroniqueurs du journal de Montréal.<br /><br /><br /><br /><br />
1. Richard Martineau, islamophobe notoire, est encore blâmé pour «propos discriminatoires et expression de préjugés envers les musulmans»</p><br /><br /><br /><br />
<p>«le Conseil juge que le chroniqueur a manqué de rigueur de raisonnement et a tenu des propos discriminatoires qui véhiculent et entretiennent des préjugés envers les musulmans.</p><br /><br /><br /><br />
<p>«Le Conseil reproche au Journal de Montréal son manque de collaboration pour avoir refusé de répondre, devant le Tribunal d’honneur, de la plainte les concernant.»</p><br /><br /><br /><br />
<p>Lien de la décision:  http://conseildepresse.qc.ca/decisions/d2013-10-044/#sthash.Su69xdif.dpuf</p><br /><br /><br /><br />
<p>2. M. Michel Beaudry et Le Journal de Montréal sont blâmés pour le grief de propos discriminatoires</p><br /><br /><br /><br />
<p>«Dans l’extrait visé, Michel Beaudry s’en prend à l’idée qu’une religion puisse être imposée « à qui que ce soit ». Il affirme en généralisant qu’à cet égard, « les musulmans sont les plus gossants » par les gestes qu’ils posent, puis renchérit en faisant une vague référence à « ce qu’ils [les musulmans] font ailleurs ». Il illustre ensuite son propos en brossant un portrait de la communauté musulmane internationale : trop intégriste, haineuse et maltraitant ses semblables. Bien que ce portrait ne soit pas, en soi, une incitation à la haine, il n’en reste pas moins qu’il est de nature à cultiver et entretenir les préjugés. Il peut en outre être insultant et heurter la dignité de membres de la communauté musulmane. Pour ces raisons, le Conseil retient le grief pour propos discriminatoires.»</p><br /><br /><br /><br />
<p>«Pour son manque de collaboration, en refusant de répondre à la présente plainte, le Conseil de presse blâme le quotidien Le Journal de Montréal.»</p><br /><br /><br /><br />
<p>Lien de la décision: http://conseildepresse.qc.ca/decisions/d2013-08-022/#sthash.sAht1L5q.dpuf»</p><br /><br /><br /><br />
<p>Le Collectif Québécois contre l’Islamophobe (CQCI) encourage fortement tous les Québécois(ses) à continuer à exercer leur devoir de citoyens en entreprenant les démarches légales appropriées (plaintes à la Commisssion des droits de la personne et au Conseil de Presse du Québec) pour dénoncer les propos discriminatoires, racistes et islamophobes dans les médias. </p><br /><br /><br /><br />
<p>Liens utiles:</p><br /><br /><br /><br />
<p>1. Déposer une plainte au Conseil de Presse du Québec<br /><br /><br /><br /><br />
1.1 Processus de plainte<br /><br /><br /><br /><br />
http://conseildepresse.qc.ca/porter-plainte/processus-de-plainte/<br /><br /><br /><br /><br />
1.2 Déposer une plainte en ligne<br /><br /><br /><br /><br />
http://conseildepresse.qc.ca/porter-plainte/en-ligne/</p><br /><br /><br /><br />
<p>2. Déposer une plainte à la Commission des droits de la personne<br /><br /><br /><br /><br />
http://www.cdpdj.qc.ca/fr/droits-de-la-personne/defendre-vos-droits/Pages/porter-plainte.aspx</p><br /><br /><br /><br />
<p>Le Collectif Québécois Contre l’Islamophobie (CQCI)<br /><br /><br /><br /><br />
514-653 2079<br /><br /><br /><br /><br />
info@islamophobiequebec.org<br /><br /><br /><br /><br />
www.islamophobiequebec.org<br /><br /><br /><br /><br />
https://twitter.com/CQCI_info<br /><br /><br /><br /><br />
www.facebook.com/Collectif.Contre.Islamophobie.Quebec<br /><br /><br /><br /><br />
Le Collectif québécois contre l’islamophobie (CQCI) est un organisme à but non lucratif voué à la lutte contre l’islamophobie sous toutes ses formes et dans toutes les sphères de la société.

«le Conseil juge que le chroniqueur a manqué de rigueur de raisonnement et a tenu des propos discriminatoires qui véhiculent et entretiennent des préjugés envers les musulmans.

«Le Conseil reproche au Journal de Montréal son manque de collaboration pour avoir refusé de répondre, devant le Tribunal d’honneur, de la plainte les concernant.»

Lien de la décision: http://conseildepresse.qc.ca/decisions/d2013-10-044/#sthash.Su69xdif.dpuf

* Autres blâmes du Conseil de presse contre Richard Martineau:

– Blâme contre Martineau pour «information inexacte, propos discriminatoires et préjugés» formulée contre le chroniqueur Richard Martineau du Journal de Montréal (JdeM).

Source: La Fédération professionnelle des journalistes du Québec

http://www.fpjq.org/le-conseil-de-presse-blame-richard-martineau/

– Blâme contre Martineau pour «information incomplète pouvant conduire à une interprétation abus ive» ( C12B Information incomplète; C12D Manque de contexte et C18C Préjugés/stéréotypes)

Source: Le Conseil de presse du Québec

http://conseildepresse.qc.ca/decisions/d2009-08-014-2/#sthash.Cb1UakfV.dpuf

 

2. M. Michel Beaudry et Le Journal de Montréal sont blâmés pour le grief de propos discriminatoires

«Dans l’extrait visé, Michel Beaudry s’en prend à l’idée qu’une religion puisse être imposée « à qui que ce soit ». Il affirme en généralisant qu’à cet égard, « les musulmans sont les plus gossants » par les gestes qu’ils posent, puis renchérit en faisant une vague référence à « ce qu’ils [les musulmans] font ailleurs ». Il illustre ensuite son propos en brossant un portrait de la communauté musulmane internationale : trop intégriste, haineuse et maltraitant ses semblables. Bien que ce portrait ne soit pas, en soi, une incitation à la haine, il n’en reste pas moins qu’il est de nature à cultiver et entretenir les préjugés. Il peut en outre être insultant et heurter la dignité de membres de la communauté musulmane. Pour ces raisons, le Conseil retient le grief pour propos discriminatoires.»

«Pour son manque de collaboration, en refusant de répondre à la présente plainte, le Conseil de presse blâme le quotidien Le Journal de Montréal.»

Lien de la décision: http://conseildepresse.qc.ca/decisions/d2013-08-022/#sthash.sAht1L5q.dpuf»

Le Collectif Québécois contre l’Islamophobe (CQCI) encourage fortement tous les Québécois(ses) à continuer à exercer leur devoir de citoyens en entreprenant les démarches légales appropriées (plaintes à la Commisssion des droits de la personne et au Conseil de Presse du Québec) pour dénoncer les propos discriminatoires, racistes et islamophobes dans les médias. 
Liens utiles:

1. Déposer une plainte au Conseil de Presse du Québec
1.1 Processus de plainte
http://conseildepresse.qc.ca/porter-plainte/processus-de-plainte/
1.2 Déposer une plainte en ligne
http://conseildepresse.qc.ca/porter-plainte/en-ligne/

2. Déposer une plainte à la Commission des droits de la personne
http://www.cdpdj.qc.ca/fr/droits-de-la-personne/defendre-vos-droits/Pages/porter-plainte.aspx

Le Collectif Québécois Contre l’Islamophobie (CQCI)
514-653 2079
info@islamophobiequebec.org
www.islamophobiequebec.org
https://twitter.com/CQCI_info
www.facebook.com/Collectif.Contre.Islamophobie.Quebec
Le Collectif québécois contre l’islamophobie (CQCI) est un organisme à but non lucratif voué à la lutte contre l’islamophobie sous toutes ses formes et dans toutes les sphères de la société.