Déclaration de solidarité avec les musulmans – Conseil canadien pour les réfugiés

mars 26th, 2015 No Comments

«Déclaration de solidarité avec les musulmans

Le Conseil canadien pour les réfugiés est profondément préoccupé par la montée de l’intolérance envers les musulmans au Canada et appelle les leaders politiques, communautaires et religieux à réagir d’une manière ferme et positive.

Les réfugiés et les immigrants musulmans nouvellement arrivés au Canada font face aux préjugés et à l’hostilité accrus, qui sont susceptibles de nuire considérablement aux efforts visant à les accueillir et à les soutenir dans leurs démarches d’intégration à la société canadienne. Ce sont presque exclusivement les musulmans qui font les frais des mesures antiterroristes mises en place par le gouvernement canadien, lesquelles leur rappellent constamment que, quoi qu’ils fassent ou disent, ils sont perçus avec suspicion. L’attention disproportionnée accordée par les Canadiens à la façon dont certaines femmes musulmanes se couvrent la tête engendre beaucoup de détresse chez les musulmans, tout en détournant l’attention des vrais problèmes vécus par les musulmans, tels que la discrimination dans le marché du travail canadien. Alors que les Canadiens sont préoccupés par la radicalisation potentielle des jeunes, il est dangereusement contre-productif de stéréotyper les musulmans, car cela peut encourager les jeunes musulmans à remettre en question la possibilité de ne jamais appartenir pleinement à la société canadienne.

Si l’intolérance envers les musulmans persiste et s’aggrave, il existe un danger réel qu’elle influence les politiques relatives à la sélection des réfugiés pour la réinstallation. Cela serait contraire au principe fondamental de la protection des réfugiés, qui nous oblige à répondre aux réfugiés en fonction de leurs besoins, et sans discrimination. Le CCR constate avec inquiétude qu’il y a des signes laissant croire qu’il peut y avoir un parti pris contre les réfugiés musulmans. En 2012, lors de la sélection des populations prioritaires pour la réinstallation au Canada parmi des groupes de réfugiés recommandés par le HCR, le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration a rejeté les Somaliens et les Afghans, deux populations majoritairement musulmanes. Dernièrement, le gouvernement a annoncé qu’il donnera la priorité, dans sa réponse aux réfugiés syriens, aux minorités religieuses, ce qui implique une discrimination contre les Syriens musulmans.

Le CCR croit que les leaders politiques, communautaires et religieux ont une responsabilité particulière dans le contexte actuel, de promouvoir les valeurs canadiennes communes d’accueil, de diversité et d’inclusion. En s’inspirant des meilleurs éléments de nos traditions, les leaders peuvent donner l’exemple en montrant comment créer un espace de dialogue et apprendre à se connaître mutuellement.

Les Canadiens musulmans se font demander tous les jours de prouver leur loyauté envers les valeurs canadiennes. Le CCR invite les Canadiens non-musulmans à se poser la question s’ils pensent être à la hauteur des valeurs canadiennes de tolérance, de non-discrimination et d’ouverture.

L’intolérance envers les musulmans n’est pas un problème spécifique aux musulmans : elle nous affecte tous et toutes. Lorsqu’un groupe est la cible d’attaques, nous sommes tous diminués. Nous nous protégeons nous-mêmes quand nous agissons pour protéger un groupe qui fait l’objet de discrimination, et nous y gagnons tous lorsque nous créons un esprit d’accueil pour tous.

23 mars 2015

Conseil canadien pour les réfugiés»

http://ccrweb.ca/fr/declaration-solidarite-avec-musulmans