L’illustration de l’islamophobie systémique au Québec

mars 26th, 2015 No Comments

L’illustration de l’islamophobie systémique au Québec

Est-ce qu’un groupe antisémite pourrait obtenir un permis de la mairie de Montréal pour manifester son antisémitisme devant une synagogue et remettre en question la présence même d’un « quartier juif  » à Montréal?

Est-ce qu’un groupe misogyne pourrait obtenir un permis de la mairie de Montréal pour manifester sa misogynie devant un centre pour femmes?

Il est clair que de telles requêtes seraient rejetées du revers de la main par les autorités municipales et qu’aucun fonctionnaire n’oserait autoriser une telle manifestation. Le service de police invoquerait à coup sûr la loi sur les crimes haineux:
– l’incitation publique à la haine (art. 319, par. 1)
– la fomentation volontaire de la haine autrement que dans une conversation privée (art. 319, par. 2)

Or, ce samedi, le SPVM nous a confirmé avoir autorisé la tenue de la manifestation du groupe haineux Pegida avec un arrêt marqué de quelques minutes devant le Centre Communautaire Islamique de l’Est de Montréal!

N’a-t-on pas là l’illustration probante que la seule forme de discrimination encore tolérée au pays est l’islamophobie?

Adil Charkaoui, coordinateur du CQCI

————

Le Collectif Québécois Contre l’Islamophobie (CQCI)
514-653 2079
www.islamophobiequebec.org
info@islamophobiequebec.org
https://twitter.com/CQCI_info
www.facebook.com/Collectif.Contre.Islamophobie.Quebec
 
Le Collectif québécois contre l’islamophobie (CQCI) est un organisme à but non lucratif voué à la lutte contre l’islamophobie sous toutes ses formes et dans toutes les sphères de la société